Faire un don aujourd'hui

L’Association canadienne de la maladie cœliaque demande aux Canadiens de #Dépasser-l’intestin (#GoBeyondTheGut)

Plus de 80 % des personnes atteintes de la maladie cœliaque n’ont pas encore reçu de diagnostic

1er mai 2018, Mississauga (ON)– Le mois de mai est le mois de la sensibilisation à la maladie cœliaque et l’Association canadienne de la maladie cœliaque (ACMC) exhorte la population à #Dépasser-l’intestin et à être attentive aux caractéristiques « atypiques » (non traditionnelles) de la maladie cœliaque. Bien que la plupart des gens associent la maladie cœliaque avec la diarrhée, les gaz et les ballonnements après avoir mangé du gluten, plusieurs Canadiens ne sont pas au courant des signes et des symptômes d’avertissement atypiques ou moins communs de la maladie.

On estime à environ 80 % la proportion de Canadiens atteints de la maladie cœliaque qui n’a pas reçu de diagnostic; ceux-ci pourraient souffrir de symptômes mystérieux et incapacitants. La recherche a démontré que bien qu’un pour cent de la population mondiale souffre de la maladie cœliaque, le manque de sensibilisation et de test retarde énormément le diagnostic.

« Plusieurs personnes recherchent des caractéristiques cliniques, comme la diarrhée et les ballonnements comme signe d’intolérance au gluten; ce qu’elles ne réalisent pas, c’est que cette maladie est une maladie auto-immune pouvant avoir un effet sur tout l’organisme », a mentionné le Dr Mohsin Rashid, un professeur en pédiatrie, en gastroentérologie et en nutrition à l’Université Dalhousie.

Les symptômes les plus connus de la maladie cœliaque sont de nature digestive; diarrhée chronique, douleurs abdominales et perte de poids involontaire. Toutefois, la maladie cœliaque est bien plus qu’un trouble digestif. Certaines des caractéristiques atypiques sont l’anémie, la maladie des os, une concentration élevée des enzymes hépatiques, des problèmes neurologiques comme les migraines, la petite taille et des problèmes reproductifs.

« Une anémie ferriprive représente maintenant l’un des problèmes les plus fréquents chez les adultes souffrant de la maladie cœliaque. Il est primordial pour les patients et les médecins de famille de considérer la maladie cœliaque lorsqu’il y a présence d’anémie et que le niveau de fer hépatique est bas », remarque le Dr Rashid. 

« Les retards de diagnostic peuvent avoir de graves effets sur la santé », affirme Anne Wraggett, l’ancienne présidente de l’Association canadienne de la maladie cœliaque. Elle précise : « Dans les cas les plus sévères, il pourrait y avoir présence de fractures, en raison d’une fragilité osseuse, ainsi que de cancer de l’intestin. Nous encourageons les personnes qui croient être aux prises avec un problème médical lié au gluten de NE PAS simplement cesser de manger du gluten. Il est primordial de connaître le problème exact et de faire l’objet d’un dépistage de la maladie cœliaque grâce à un test sanguin. La maladie cœliaque est un problème auto-immun grave pouvant avoir divers effets sur la santé d’une personne. Consultez votre médecin et faites D’ABORD l’objet d’un dépistage ».

   

Pour en apprendre davantage sur les signes atypiques de la maladie cœliaque, consultez le site Web de l’ACMC à l’adresse www.celiac.ca. L’ACMC sera l’hôte de plusieurs webinaires gratuits au mois de mai et effectuera une campagne de sensibilisation publique grâce au mot-clic #Dépasser-l’intestin (#GoBeyondTheGut)

Aidez-nous à changer la vie
des Canadiens sans gluten

thumb Donner thumb Bénévole thumb Partenaire thumb Magasinez

Restez à jour sur
les dernières nouvelles

Aidez-nous en
diffusant le mot.

Have a question? Ask CCA!



X
QUESTIONS?