Faire un don aujourd'hui

Dermatite herpétiforme

Définition

La dermatite herpétiforme (DH) est la « maladie cœliaque de la peau ».  Il s’agit d’un problème cutané présentant une éruption cutanée caractéristique accompagnée de démangeaisons et de sensations de brûlure intenses.

Cause

Des facteurs génétiques, le système immunitaire et la sensibilité au gluten jouent un rôle dans ce problème médical. Les mécanismes précis demeurent inconnus

Incidence

La prévalence de la DH est d’environ 10 cas sur 100 000 personnes. Elle est plus commune chez les hommes. L’apparition est plus fréquente entre la vingtaine et la quarantaine. Elle est rare chez les enfants. Entre 10 % et 15 % des patients atteints de la maladie cœliaque sont également atteints de la DH.

Caractéristiques cliniques

Une nouvelle lésion sans éraflure est rouge, boursouflée et généralement petite, et possède une petite cloque en son centre. Toutefois, si vous l’éraflez, des croûtes apparaîtront à la surface. La sensation de brûlure ou de picotement peut être très intense. Les zones les plus communes sont les coudes, les genoux, la nuque, le cuir chevelu, le haut du dos et les fesses. Des lésions faciales et à la racine des cheveux ne sont pas inhabituelles. L’intérieur de la bouche est rarement atteint. L’éruption cutanée est symétrique.

Diagnostic

La DH peut être diagnostiquée par une biopsie de la peau saine adjacente aux cloques ou des érosions.  La grande majorité des patients présentera également des caractéristiques de la maladie cœliaque (atrophie des villosités) et une biopsie duodénale ne sera pas nécessaire à la confirmation du diagnostic.  Les symptômes cutanés prédominent généralement les symptômes intestinaux. Les résultats aux tests sérologiques de la maladie cœliaque pourraient être négatifs.  Comme c’est le cas de la maladie cœliaque, les patients pourraient présenter des carences nutritionnelles.  Des tests en laboratoire devraient être effectués; y compris un hémogramme complet, des tests sur le fer, l’albumine, la phosphatase alcaline, le folate, le phosphate, le calcium et la vitamine D, comme appropriés pour chaque patient.

Prise en charge

Le traitement de la DH consiste en la prise de médicaments et en un régime alimentaire sans gluten.  Le dapsone oral (Avlosulfon) est souvent utilisé pour traiter l’éruption cutanée. La réponse est souvent dramatique avec un soulagement rapide de la brûlure et une amélioration de l’éruption cutanée.

Un régime alimentaire sans gluten strict devrait être entamé; celui-ci devrait éliminer les aliments et les boissons contenant du blé, du seigle ou de l’orge.  Il est préférable de recommander le patient à un diététiste ayant une expertise du régime alimentaire sans gluten.

Puisque la DH est un problème médical chronique, il est important que le patient qui en est atteint soit régulièrement suivi par un médecin et un diététiste.

 

Préparé par :

Développé par les conseillers consultatifs professionnels de l’ACMC

juin 2016

Aidez-nous à changer la vie
des Canadiens sans gluten

thumb Donner thumb Bénévole thumb Partenaire thumb Magasinez

Restez à jour sur
les dernières nouvelles

Aidez-nous en
diffusant le mot.

Have a question? Ask CCA!



X
QUESTIONS?