Faire un don aujourd'hui

Sensibilité au gluten non cœliaque : Comment la diagnostiquer et la différencier de la maladie cœliaque

Sommaire

 

Le spectre des problèmes médicaux associés au gluten comprend la maladie cœliaque, la dermatite herpétiforme, l’ataxie causée par le gluten, l’allergie au blé et la sensibilité au gluten non cœliaque. Le terme « sensibilité au gluten non cœliaque (SGNC) » est utilisé pour décrire l’état clinique d’individus présentant des symptômes lors de la consommation d’aliments contenant du gluten et qui se sentent mieux lorsqu’ils suivent un régime alimentaire sans gluten (SG), mais qui ne sont PAS atteint de la maladie cœliaque.

La maladie cœliaque

La maladie cœliaque est un problème médical auto-immun déclenché par l’ingestion de gluten (une protéine présente dans le blé, le seigle et l’orge) chez les personnes génétiquement prédisposées. Il s’agit d’un problème médical commun touchant environ un pour cent de la population; les patients peuvent présenter divers symptômes intestinaux et non intestinaux. Les auto-anticorps comme l’anticorps anti-transglutaminase tissulaire (tTG), l’anticorps anti-endomysium (EMA) et le peptide de gliadine déamidée (DGP) sont produits par l’organisme et forment la pierre d’assise des tests sérologiques utilisés lors du dépistage. Le diagnostic de la maladie cœliaque est confirmé par une biopsie duodénale et le traitement consiste en un régime alimentaire SG strict à vie. Le respect du régime alimentaire SG a pour résultat la résolution des symptômes et de l’inflammation intestinale, et les auto-anticorps diminueront avec le temps. La maladie cœliaque est un problème médical sérieux, et les patients qui en sont atteints courent le risque de souffrir de carences nutritionnelles et de développer d’autres problèmes médicaux auto-immuns et de malignités rares comme le lymphome de l’intestin grêle.

Sensibilité au gluten non cœliaque

La sensibilité au gluten non cœliaque (SGNC) est fréquemment autodiagnostiquée; c’est donc pourquoi il est difficile d’établir sa réelle prévalence. Il n’existe actuellement aucun biomarqueur pour ce problème médical. Au cours d’une enquête britannique effectuée auprès de 1 002 personnes, 13 % des participants ont rapporté avoir une sensibilité au gluten et 3,7 % de ceux-ci ont dit suivre un régime alimentaire SG. Lors d’une vaste étude italienne effectuée auprès de 12 255 personnes, il a été trouvé que la SGNC est légèrement plus commune que la maladie cœliaque. Les données de la National Health and Nutrition Examination Survey menée aux États-Unis ont permis d’établir qu’entre 0,55 % et 0,63 % de la population suivait un régime alimentaire SG même en l’absence de la maladie cœliaque. Cette prévalence est semblable à celle des cas diagnostiqués et non diagnostiqués de maladie cœliaque.

Les symptômes de la SGNC sont très variables. Ceux-ci comprennent les ballonnements, les douleurs abdominales et la diarrhée; les symptômes peuvent ressembler à ceux du syndrome du côlon irritable. Les autres manifestations intestinales comprennent les nausées, le reflux gastrique, les ulcérations buccales et la constipation. Les individus peuvent présenter des symptômes non intestinaux comme un malaise général, de la fatigue, des maux de tête, avoir l’esprit brouillé, de l’engourdissement, des douleurs articulaires ou des éruptions cutanées. Un individu peut présenter un ou plusieurs symptômes.

Les symptômes cliniques de la SGNC et de la maladie cœliaque se chevauchent, ce qui rend la distinction entre les deux problèmes médicaux difficile sur la base seule des symptômes. Dans une étude effectuée auprès d’adultes, les patients atteints de la maladie cœliaque étaient plus susceptibles d’avoir des antécédents familiaux et personnels positifs de problèmes médicaux auto-immuns et de carences nutritives que les patients atteints de SGNC. Il est primordial de noter que dans la SGNC, les anticorps tTG, EMA et DGP sont absents, et qu’il n’y a aucune atrophie des villosités (dommages à l’intestin grêle) lors de la biopsie. Ainsi, le diagnostic de la SGNC ne peut être établi qu’en excluant la maladie cœliaque.

La sensibilité au gluten non cœliaque a été rapportée pour la première fois dans les années 1970. Au cours de la dernière décennie toutefois, un nombre croissant de personnes suivent un régime alimentaire SG pour ses bienfaits perçus sur la santé. Cela a renouvelé l’intérêt et les préoccupations à savoir si ces individus sont réellement atteints d’un problème médical associé au gluten. Il est vrai que certaines de ces personnes suivant un régime alimentaire SG de leur plein gré peuvent réellement être atteintes de la maladie cœliaque. Ces individus pourraient n’avoir reçu aucun diagnostic ou de conseils nutritionnels de la part d’un diététiste ni de suivi approprié de la part de leur médecin. Ainsi, ils pourraient être plus à risque de développer des complications de la maladie cœliaque à long terme. Puisque les dommages infligés à l’intestin grêle se résorbent et que le tissu transglutaminase (et les autres anticorps) se normalise après avoir entamé un régime alimentaire SG, il devient difficile d’établir un réel diagnostic de la maladie cœliaque.

La plupart des études cliniques examinant le phénomène de la sensibilité au gluten constituaient à faire manger des céréales contenant du gluten, comme le blé, le seigle et l’orge, aux sujets, plutôt que du gluten pur. Ainsi, il est supposé que les individus atteints de SGNC pourraient réagir à d’autres composants du blé, plutôt qu’au gluten. Les FODMAP (les oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentescibles) sont des types de glucides que certaines personnes ne digèrent pas très bien. Les bactéries du colon font fermenter ces glucides et créent des gaz, des ballonnements, des douleurs abdominales et de la diarrhée. Le blé, l’orge et le seigle contiennent beaucoup de FODMAP; ce qui pourrait expliquer ces symptômes. De plus, le blé contient d’autres protéines nommées inhibiteurs de la trypsine et de l’amylase (ATI); des études en laboratoire ont démontré que ceux-ci créaient une inflammation intestinale.

Le régime alimentaire SG peut être très difficile à suivre, puisqu’il est compliqué et coûteux. De plus, il faut prendre en compte les préoccupations quant à la suffisance nutritionnelle des produits SG, alors que ceux-ci peuvent contenir une teneur élevée en gras et en sucre, et une teneur faible en fibres, en fer et en vitamine B. Pour ces raisons, les patients nécessitant un régime alimentaire SG devraient être recommandés à un diététiste professionnel ayant une expertise avec ce régime alimentaire.

Actuellement, beaucoup demeure inconnu à propos de la SGNC. Quelle est la physiopathologie exacte? La sensibilité ou l’intolérance au gluten est-elle un phénomène lié à la dose? Est-ce un problème éphémère ou permanent? Certains individus surmontent-ils, avec le temps, ce problème médical? Existe-t-il des tests de diagnostic précis pouvant confirmer le diagnostic? Il est certain qu’une recherche plus étendue est nécessaire afin de clarifier ces problèmes.

Message d’ensemble

La chose la plus importante à savoir pour le public et les professionnels de la santé est que le diagnostic de la sensibilité au gluten non cœliaque ne devrait pas être effectué sans exclure la maladie cœliaque. Un régime alimentaire sans gluten NE devrait PAS être entamé sans un examen clinique approprié comprenant les tests sérologiques des anticorps des tissus transglutaminase (IgA) du patient lorsqu’il consomme toujours du gluten.

Auteur principal : Dr Mohsin Rashid

Références :

  1. LEBWOHL B., LUDVIGSSON JF., GREEN PHR., Celiac disease and non-celiac gluten sensitivity. BMJ 2015;351;h4347 
  2. VOLTA U., BARDELLA MT, CALABRO A. et al., An Italian prospective multicenter survey on patients suspected of having non-celiac gluten sensitivity, BMC Medicine, vol. 12, 2014, p. 85.   
  3. KABBANI TA., VANGA RR., LEFFLER DA. et al., Celiac disease or non-celiac gluten sensitivity? An approach to clinical differential diagnosis, Am J Gastroenterol, vol. 109, no 5, 2014, p. 741 à 746.    

Aidez-nous à changer la vie
des Canadiens sans gluten

thumb Donner thumb Bénévole thumb Partenaire thumb Magasinez

Restez à jour sur
les dernières nouvelles

Aidez-nous en
diffusant le mot.

Have a question? Ask CCA!



X
QUESTIONS?