Faire un don aujourd'hui

Grandir avec la maladie cœliaque

 Ressources pour les enfants et les parents

 

Au début, recevoir un diagnostic de la maladie cœliaque ou d’un problème médical associé au gluten peut être bouleversant. Pour les enfants, cela signifie peut-être modifier leur régime alimentaire et devoir manger des collations et des friandises différentes de celles auxquelles ils sont habitués. L’enfant ou son aidant devra lire attentivement les étiquettes et déceler les sources de gluten. Les chocolats, les sauces et les friandises contiennent souvent du blé, mais beaucoup sont sûrs pour la consommation. Il suffit d’un peu de temps, de connaissances et de pratique.

Il est important que l’enfant et ses parents apprennent à lire les étiquettes et à défendre leurs intérêts.

Livret - Grandir Avec La Maladie Coeliaque

Kiffe ce livret de 20 pages facile à lire, dispo en anglais et en français, fait spécialement pour les parents d’enfants atteints de la maladie cœliaque ou sensibles au gluten. Découvre tout sur la MC, des astuces de parents, des conseils en nutrition, des recettes et des idées de repas et d’en-cas sans gluten.

Si tu veux commander en gros pour un hôpital ou une clinique, contacte-nous à clientrelations@celiac.ca.

Feuillette le livret pour voir ce qu’il contient, puis inscrivez-vous pour le recevoir directement dans ta boîte mail.

Grandir avec la maladie cœliaque vous est présenté par Glutino, un Partenaire Or.

Les conseils de Sadie pour vivre sans gluten!

  1. Lis toutes les étiquettes et apprends à reconnaître les mots blé, orge, seigle et avoine.
  2. Apprends aussi à reconnaître le symbole de certification sans gluten!
  3.  J’apporte ma propre pizza et mes propres petits gâteaux aux fêtes d’anniversaire. Je ne mange pas ceux sur place. S’il y a des croustilles sans gluten à la fête, j’en prends du sac au lieu d’en prendre du même bol que tous les autres.

4. J’aime lire des livres et regarder des émissions de télé sur d’autres personnes qui ont la maladie cœliaque (comme le livre Petits pâtissiers sans gluten ou la série télé Rage de sucre).

5. Si quelque chose n’a pas les ingrédients dessus, je ne le prends pas.

6. Dans la cafétéria à l’école, je mange à un bout de la table parce qu’il y a moins de miettes laissées par les autres enfants.

7. Si quelqu’un t’offre de la nourriture que tu sais que tu ne peux pas manger, et que cela te déçoit, planifie de prendre autre chose après qui sera tout aussi bon.

8. Tu dois même vérifier les jouets : la pâte à modeler Play-Doh et d’autres trousses d’artisanat contiennent du gluten!

9. Ce que tu ne peux pas acheter sans gluten, tu peux essayer de le fabriquer!

10. Tu devrais te sentir unique à ta façon!

 

Ressources supplémentaires

    • Brochure destinée au personnel enseignant : Démarrez votre année scolaire en beauté en fournissant ce feuillet informatif pratique aux enseignants : Cliquez ici pour le télécharger.
    • Lettre destinée au personnel enseignant : Voici une autre ressource pratique à donner aux enseignants de votre enfant.  Cliquez ici pour la télécharger.
    • Camp d’été ou camp de jour : Votre enfant s’en va dans un camp d’été. Téléchargez ce guide et personnalisez-le pour le donner. Cliquez ici.

Les familles canadiennes partagent leurs conseils – Vidéos

Trois familles canadiennes partagent leurs stratégies d’adaptation afin de s’y retrouver dans la vie quotidienne à la maison et ailleurs.

 

D’un parent à l’autre – Allons-y!

« Au lieu de nous concentrer sur les substituts, on essaie de rester avec des aliments qui contiennent naturellement aucun gluten, et c’est facile de faire un mets de fruits, de légumes, de viande, de poisson, de produits laitiers, d’œufs, de haricots, etc. Les situations inattendues sont les seules à être difficiles, comme quand on sort et que soudainement tous les enfants reçoivent une friandise qui n’est pas sans gluten.  On essaie de garder une friandise dans notre voiture ou nos sacs pour se préparer à ces situations.  Mais notre fille comprend que si on n’a pas une alternative immédiatement, on va faire quelque chose pour compenser aussitôt que possible, et elle a confiance en nous. » – La famille Tiffault

« Quand on en a entendu parler, au départ, on croyait que ce serait extrêmement difficile à gérer parce qu’on mangeait beaucoup de pain et on aimait manger toutes sortes d’aliments différents. Mais après les quelques premiers mois, notre attitude s’est calmée face à ça. Il faut juste du temps pour se familiariser avec les aliments ou les produits qu’on peut manger et du temps pour établir une routine de préparation de repas, gérer les situations sociales et ces choses-là. On a la chance de vivre à une époque où il y a beaucoup de sensibilisation au sujet des régimes alimentaires sans gluten. Il y a beaucoup de produits à manger et plusieurs restaurants dans les grandes villes connaissent bien le régime alimentaire sans gluten et la contamination croisée. » – Kate B.

« Tu vis cette vie parce que tu es assez fort pour la vivre. Le plus important dans la vie, c’est la manière dont tu approches le plan B. Il faut s’entourer de gens qui comprennent (ou qui veulent comprendre). Ton attitude détermine ton chemin. Quand tu remplaces “Qu’est-ce qui m’arrive” par “Qu’est-ce que cette situation essaie de m’enseigner?”, tout change. » Julie W.

 

Pour lire d’autres histoires de parents, écoutez l’épisode 161 du podcast de l’Association canadienne de la maladie cœliaque, où Sue Jennett discute avec Lisa Rigney au sujet du diagnostic que sa fille a reçu.

Nous sommes reconnaissants du soutien généreux de Glutino, Partenaire Or du MC. Mille mercis aux familles d’avoir partagé leurs conseils, de même que leur temps!

 

2021 Platinum Partner 2021 Gold Partner 2021 Platinum Partner More sponsors

Pourrait-il être coeliaque

Aidez-nous à changer la vie
des Canadiens sans gluten

thumb Donner thumb Bénévole

Restez à jour sur
les dernières nouvelles

Aidez-nous en
diffusant le mot.

Have a question? Ask CCA!

    X
    QUESTIONS? Skip to content