Faire un don aujourd'hui

Vivre une vie sans gluten saine

Manger sans gluten est un mode de vie comportant plusieurs défis. Pour adopter un régime alimentaire sans gluten, il est essentiel de bien comprendre les aliments et les ingrédients qui contiennent du gluten. Il y a beaucoup de renseignements erronés quant à la composition d’un régime alimentaire sans gluten. Par conséquent, les gens s’empêchent de manger certains aliments ou ingrédients auxquels ils auraient peut-être droit, ce qui limite la variété de leur alimentation et entraîne des carences nutritionnelles.

Cliquez ici pour obtenir votre exemplaire du guide Vivre sans gluten de l’ACMC.

 

Entamer un régime alimentaire sans gluten

Le personnel du service PEN des Diététistes du Canada a créé un document relatif au régime alimentaire sans gluten, expliquant ce type de régime et la manière de l’entamer. Ce document contient des renseignements sur la contamination croisée et sur la manière de lire les étiquettes. Vous y trouverez une liste exhaustive d’aliments et d’ingrédients à éviter, de même qu’une liste d’aliments que vous pouvez consommer sans problème.

Document anglais : Cliquez ici

Document français : Cliquez ici

Comprendre les aliments sans gluten

L’ACMC s’est alliée aux services de santé de l’Alberta pour préparer cette courte vidéo d’introduction.

Enrichissements des aliments sans gluten au Canada

Contexte

La plupart des farines, des pains, des pâtes alimentaires, des céréales pour petit déjeuner et des pâtisseries sans gluten en vente sur le marché canadien sont une source beaucoup moins élevée de vitamines, de minéraux nutritifs et de fibres que les produits habituels contenant du gluten. Ainsi, les personnes atteintes de la maladie cœliaque devant consommer un régime alimentaire sans gluten strict ne bénéficient pas de ces apports nutritionnels optimaux.

La bonne nouvelle

Le Règlement sur les aliments et drogues du Canada autorise l’enrichissement de la nourriture sans gluten vendue au Canada. La section [D.03.003] stipule que pour pouvoir procéder à l’enrichissement d’un aliment, ces trois conditions doivent être respectées :

Aux fins de ce Règlement, les personnes atteintes de la maladie cœliaque font exception au « grand public ». Par conséquent, la nourriture sans gluten peut faire l’objet de publicité dans les magazines, les bulletins d’information, etc. destinés aux personnes atteintes de la maladie cœliaque ou aux autres personnes devant suivre un régime alimentaire sans gluten.

Niveaux d’enrichissement alimentaire

Santé Canada recommande que la nourriture sans gluten à base de céréales contienne, lorsque enrichie, la même quantité d’éléments nutritifs essentiels que dans les produits contenant du gluten. Par exemple, les farines sans gluten doivent contenir la même quantité d’éléments nutritifs que les farines enrichies; les pains sans gluten doivent contenir la même quantité d’éléments nutritifs que les pains enrichis, etc. Les pâtisseries et les collations doivent contenir la même quantité d’éléments nutritifs ajoutés que contient la farine remplacée. La quantité d’éléments nutritifs à ajouter pour de la farine de blé, du pain et des pâtes alimentaires standardisés (comme les macaronis, les spaghettis, les nouilles, etc.), de même que pour les céréales pour petit déjeuner, se trouvent en annexe.

Incorporer les nutriments à votre régime alimentaire

L’ACMC a élaboré quelques feuilles de conseils pratique quant à la manière d’incorporer d’importants micro-nutriments à votre régime alimentaire. Cliquez ici.

Exigences en matière d’étiquetage

L’étiquette des produits sans gluten ayant été enrichis doit comprendre la mention « sans gluten ». Celle-ci doit apparaître sur l’aire d’affichage principal, près du nom usuel du produit, p. ex. « pain de riz enrichi », « sans gluten », ou faire partie du nom usuel du produit, p. ex. « pain de riz enrichi sans gluten ». Si la farine de riz a été enrichie, le nom « farine de riz enrichie sans gluten » serait un nom usuel acceptable.

Toutes les préparations de vitamines et de minéraux nutritifs ajoutées aux produits sans gluten doivent être identifiées par leur bon nom usuel dans la liste des ingrédients, et tous les nutriments doivent être inscrits dans le tableau nutritionnel sous forme de pourcentage de l’apport journalier recommandé. Vous trouverez des renseignements relatifs aux sources de fibres et aux allégations acceptables les concernant sur le site Web de l’Agence canadienne d’inspection des aliments.

La bière

Les boissons alcoolisées sont souvent une source de confusion pour les personnes atteintes de la maladie cœliaque ou ayant une sensibilité au gluten, surtout la bière. La bière, les ales et les lagers sont habituellement faites à partir d’orge, de blé ou de seigle. Malheureusement, il n’y avait aucune obligation de déclarer ces sources de gluten sur les étiquettes. La bière n’est pas ciblée par les autres normes d’étiquetage des aliments et des boissons. La bière était le seul aliment préemballé exclu de l’obligation de déclarer les allergènes alimentaires prioritaires et les sources de gluten. En mai, à l’occasion du Mois de la sensibilisation à la maladie cœliaque, l’Association canadienne de la maladie cœliaque a eu le plaisir d’être un des défendeurs principaux de la révision des normes d’étiquetage de la bière par Santé Canada. À partir de décembre 2022, les allergènes prioritaires et les sources de gluten devront être déclarés sur l’étiquette d’une bière. En lisant l’étiquette d’une bière, d’une ale ou d’une lager, vous serez ainsi en mesure de savoir si elle est sans gluten.

Diverses céréales sans gluten, comme le millet, le riz, le sarrasin et le sorgho, peuvent être maltées pour brasser de la bière, des ales et des lagers sans gluten dans des installations dédiées sans gluten. L’analyse ELISA, qui est couramment utilisée lors du processus de fabrication pour détecter la présence de gluten, ne peut pas mesurer avec précision la teneur en gluten de la bière. Cela signifie que les bières portant les allégations « gluten retiré » ou « à faible teneur en gluten » faites à partir d’orge, de blé ou de seigle posent problème. C’est pourquoi Santé Canada ne permet pas que ces produits soient étiquetés « sans gluten », et l’ACMC conseille aux personnes atteintes de la maladie cœliaque d’éviter ces bières.

Il est important de mentionner que la réglementation diffère dans les autres pays. Par exemple, dans certains pays européens, les bières dont le gluten a été retiré peuvent être appelées « sans gluten », ce qui prête à confusion pour les consommateurs. Lorsque vous voyagez, faites preuve de prudence : évitez les aliments et les boissons qui éveillent vos soupçons ou faites vos recherches au préalable afin de profiter de vos vacances.

2021 Platinum Partner 2021 Platinum Partner 2021 Gold Partner More sponsors

Could It Be Celiac? Take the Symptom Checklist

Aidez-nous à changer la vie
des Canadiens sans gluten

thumb Donner thumb Bénévole thumb Partenaire thumb Magasinez

Restez à jour sur
les dernières nouvelles

Aidez-nous en
diffusant le mot.

Have a question? Ask CCA!



    X
    QUESTIONS?